Qui suis-je ?

Peintre figuratif, j’aime user de mises en scènes cocasses, de jeux de mots, de curiosités de langage, de détournements d’objets… Un registre très coloré où l’humour, le symbole, le double sens et la métaphore ne sont pas absents.

Mes sujets de réflexions sont variés, ils évoluent au gré des pérégrinations tel la chasse, l’équitation, les voyages, la brocante… Ces vagabondages dans toutes les directions enrichissent un imaginaire facétieux.


Pour en savoir plus, une visite de mon site s’impose
  christophecurien.com

Contact : 06 15 91 41 75 ou c.curien@neuf.fr

 

6 Commentaires

  1. Destoumieux

    Bonjour Christophe,
    Un pas dans la modernité et l’e-cucu fait son apparition.
    Ca va twitter et fesse boucquer pour comme tu le dis ne pas avoir le Q entre deux chaises.
    Bravo à Viviane qui a du s’investir comme une bête et à toi qui a tronqué le pinceau pour le stylet.
    Belle initiative qui doit trouver ses fans…que dis-je ses millions de fans accro à l’e-cucu qui n’a désormais pas de frontière.
    Un fan sans tique….
    Christian Destoumieux

  2. Julie

    Une vague d’un bleu sans pareil déferle sur la toile (virtuelle celle-là). Inconditionnelle ! Vive les Cucus !

  3. R. GANGLOFF

    Bravo, du pur Cucu rafraîchi blogosphère.
    Un style, un ton, une personnalité… et seuls les ignares et les grincheux ne verront pas quelle dimension et quelle sensibilité il faut pour manier les couleurs, les mots et l’humour comme notre ami l’artiste Christophe.
    Que tous les curieux de Curien se réjouissent et se bougent le c.. pour faire « buzzer » son blog.
    Richard

  4. Space

    Coucou les Cucu!

    Des belles couleurs, de belles peintures et des belles envolees.
    Je rentre bientot du bled avec mes dirhams pour vous acheter toute la collection.
    In Cha Allah.

    Francois

  5. Je viens de me promener dans ta galerie Christophe et j’y trouve la légèreté de la taille en nuages des jardins japonais jusque dans la pointe des bois!
    A bientôt au mas de Jacky avec joie.
    Anny

  6. Fauré FR

    Stère de bois, bois de cerfs,
    certitude, c’est pas pour l’insert.
    Bravo Christophe
    A bientôt en Bohème.
    Françoise

Laisser un commentaire